Meilleures ventes

Promotions

Mots-clés

L'éthique de la maison et l'approche environnementale

Le magasin "LA RANDONNEE" est une entreprise indépendante et familiale, créée à Grenoble en 1948.

Soucieux de préserver l'environnement, nous cherchons sans arrêt des moyens de réduire notre emprunte environnementale.


Quelques exemples simples mis en place :

> Nous n'éditons plus de facture papier : économie d'environ 1000 feuilles de papier chaque année, et un certain nombre de cartouches d'encre !


> Bannissement des flyers et cartes de visite papiers


> Pour les expéditions, nous utilisons 100% d'emballages recyclés et recyclables : ex. réutilisation des boites de chaussures vendues en boutique pour l'expédition de nos articles.


> Nous sélectionnons des marques majoritairement européennes, avec une préférence pour les productions en Europe : ex. 2/3 des chaussures à notre catalogue sont produites en Europe.


> Nous sélectionnons également des marques proposant des matières à faible impact, respectant des normes environnementales et labels strictes, pronant le recyclage, l'emploi de produits sans PFC, sans PTFE... : ex. label BlueSign@, OEKO-TEX 100, Green-Shape, R.D.S, ... Voir ci-dessous




Bluesign a été imaginé dans les montagnes, en Suisse plus exactement. Projet de l’entreprise Schoeller Textil AG monté en 1997, il est devenu un véritable label en 2000. Bluesign travaille sur plusieurs aspects à la fois. Dans un premier temps, les émissions dans l’air, la gestion des ressources et la sécurité dans le travail, les produits chimiques dans les vêtements. Il s’agit notamment d’évaluer la consommation exacte en ressources naturelles et d’aider les membres de Bluesign à améliorer leur comportement vis à vis de l’environnement de manière durable.
Vers des entreprises moins polluantes

Bluesign travaille sur 5 aspects principaux avec ses membres :
  • la sécurité du consommateur
  • les émissions atmosphériques
  • la pollution des eaux
  • l’hygiène et la sécurité professionnelles
  • la productivité des ressources
Le STANDARD 100 by OEKO-TEX® est un système d'essais et de certification uniformisé à l'échelle mondiale pour tous les produits textiles bruts, semi-finis et finis à toutes les étapes de traitement ainsi que pour tous les matériaux accessoires. Exemples d'articles certifiables : fils, tissus et tricots bruts et colorés/finis, accessoires tels que des boutons, des fermetures éclairs, des fils à coudre ou des étiquettes, des articles de confection de différents types (vêtements de tous types, linge de maison et articles de ménage en textile, linge de lit, tissus éponge, etc.).

Critères

L'exigence principale du STANDARD 100 by OEKO-TEX® depuis son introduction en 1992 est le développement de critères d'essai, de valeurs limites et de procédés d'essai sur une base scientifique. Sur la base de son catalogue de mesures complet et strict contenant plusieurs centaines de substances individuelles réglementées, le STANDARD 100 by OEKO-TEX® tient compte :

  • Des réglementations légales importantes telles que les produits colorants azoïques, le formaldéhyde, le pentachlorophénol, le cadmium, le nickel, etc. interdits.
  • Nombreux produits chimiques nocifs pour la santé, même s'ils ne sont pas encore réglementés par la loi.
  • Exigences des annexes XVII et XIV de l'ordonnance européenne relative aux produits chimiques REACh ainsi que de la liste des candidats ECHA-SVHC dans la mesure où selon l'estimation des groupes d'experts de la communauté OEKO-TEX® elles s'appliquent aux structures plates, textiles, vêtements ou accessoires. Lors des mises à jour STANDARD 100 by OEKO-TEX®, les exigences sont prises en compte aussi efficacement et rapidement que possible en tant que discussions et développements jugés pertinents.
  • Des exigences du Consumer Product Safety Improvement Acts (CPSIA) américain relatives au plomb.
  • De nombreuses classes de substance également relatives à l'environnement

Avec ses longues années d'expérience, le STANDARD 100 by OEKO-TEX® contribue ainsi du point de vue du consommateur à une sécurité du produit efficace et élevée. Les critères d'essai et les valeurs limites vont bien au-delà des données en vigueur sur le plan national et international. Des contrôles de produit complets et des audits réguliers des sociétés veillent de plus à une sensibilisation durable sur le plan mondial de l'industrie pour une utilisation responsable des produits chimiques. Grâce à ce concept, le STANDARD 100 by OEKO-TEX® joue depuis de nombreuses années un rôle de précurseur.

La certification RDS – ou Responsible Down Standard - est l’assurance d’un duvet produit de manière responsable. Gérée au niveau mondial et de manière indépendante par l’organisme Textile Exchange, elle garantit la traçabilité et le bien-être du canard à chaque étape de la chaine d’approvisionnement : de son élevage - à la ferme ou dans de grandes exploitations - jusqu’à son utilisation pour produire ces vestes qui vont vous garder au chaud tout l’hiver. Ainsi, nous avons l’assurance que les oiseaux dont nous utilisons le duvet n’ont jamais subi de plumage à vif ou de gavage.

             
Référentiel propre aux marques du groupe MILLET : Millet, Eider et Lafuma


Depuis de nombreuses années le référentiel low impact a été pour Millet une manière de sensibiliser les pratiquants de la montagne aux produits éco-conçus.

Utilisation d'un référentiel unique pour tous les produits (textile, sac à dos, couchage, chaussures). Un référentiel qui récompense ceux qui possèdent le plus faible impact environnemental de la collection. Il est basé sur 2 critères essentiels d'éco-conception :
  • Les matières à faible impact (recyclées, biologiques, Ecoya, Ariaprene®, Sorona®, chanvre, tencel, lin, laine certifiée, plumes RDS...)
  • Les certifications (BLUSIGN®, OEKO-TEX®, GOTS...)
La Fair Wear Foundation est une association non commerciale à laquelle peuvent adhérer des marques, distributeurs et producteurs de vêtements pour s'engager dans un processus vérifié et transparent d'amélioration des conditions de travail dans les unités de confection de leurs filières d'approvisionnements.


Le secteur de l’industrie textile fait partie des domaines où l’absence de  respect de la réglementation nationale ou internationale du travail, notamment en ce qui concerne les droits fondamentaux des travailleurs (par exemple l'interdiction du travail des enfants, la liberté syndicale ou le droit à un salaire vital) est monnaie courante. Une situation qui s’explique partiellement parce que nombre de marques ne possèdent plus leurs propres usines de confection et préfèrent faire appel à une chaine de fournisseurs multiple et complexe.

La certification GOTS est le système de certification de produits textiles le plus complet et le plus crédible vis-à-vis du consommateur final en terme de production respectueuse des principes du développement durable.

Cette certification permet de garantir le statut biologique des fibres textiles utilisées, et assure que depuis la production des matières premières jusqu'à la production de l'article fini, les procédés de production utilisés sont socialement responsables et respectueux de l'environnement.

Cette norme couvre toutes les étapes de la production d'un article textile : la transformation, l'emballage, l'étiquetage, l'exportation, l'importation et la distribution de produits à base de fibres naturelles.

Les obligations du référentiel GOTS sont de niveau élevé. Les fibres doivent être naturelles et doivent être cultivées de manière biologique, selon des normes de production telles que celles prévues dans le règlement CEE 2092/91, ou les règlements NOP.

Les processus de production sont également pris en compte, chaque étape de traitement devant répondre à certains critères, tous les processus sont pris en compte (filature, tissage, lavage, etc).